Dark

Light

Dark

Light

Scroll to top

Besoin d’avoir un spécialiste pour gérer vos projets? Prenez rendez-vous avec nos spécialistes !

Pourquoi 8 projets sur 10 échouent ?

D’après l’étude du Standish Group de 2018, plus de 80% des projets informatiques échouent !!! Il s’agit là de projets informatiques dont le coût dépasse 100 000 euros. D’après the Standish Group, les trois premiers facteurs de l’échec d’un projet informatique sont :

  • l’équipe projet manque de visibilité sur le besoin réel des utilisateurs
  • le chef de projet a fourni des spécifications incomplètes
  • les parties prenantes changent fréquemment le périmètre du projet.
métaphore gestion de projet

Les 3 facteurs principaux de réussite d'un projet informatique

Pour le Standish Group, un projet réussi doit répondre à 3 critères :

  1. l’équipe projet a terminé le projet dans les temps,
  2. l’équipe a respecté le budget initialement prévu
  3. la réalisation comporte toutes les fonctionnalités demandées

Ces critères sont-ils suffisants pour attester de la réussite d’un projet ?

Ces critères sont intéressants mais le respect du délai, du budget et des fonctionnalités n’est pas suffisant. En effet, les fonctionnalités demandées peuvent répondre à côté du vrai besoin. Dans ce cas, peut-on considérer le projet comme réussi?

Quels sont les critères de réussite d'un projet informatique ?

En effet, pour réussir un projet informatique, nous identifions 3 facteurs clés :

  • l’équipe projet implique les utilisateurs dans le processus dès le début. Cette implication permet de les intéresser aux futurs bénéfice
  • la direction soutient l’équipe projet. Le soutien de la direction donne plus de crédibilité à l’équipe pour mobiliser les parties prenantes.
  • l’équipe projet comprend le besoin des utilisateurs de façon claire. Pour bien comprendre les besoins, l’équipe doit collaborer avec les futurs bénéficiaires. Cette collaboration en amont permet de détecter les besoins non exprimés. C’est aussi une excellente manière d’anticiper la conduite du changement.

Quelle méthode de gestion de projets adopter ?

Le choix de la méthode de gestion de projets dépend généralement de la politique de l’entreprise. Il peut arriver que les équipes aient la possibilité de choisir la méthode de gestion de projet. Dans ce cas, le choix de la méthode de pilotage de projet doit dépendre de la complexité du projet, de ses enjeux. Lorsque l’équipe projet est expérimentée sur le type de projets, la méthode Waterfall ou Cycle en V est adaptée. L’utilisation de la méthode Cycle en V permet de cadrer et de planifier le projet en respectant le triptyque coût-qualité-délai.

Lorsque le besoin est innovant, ou très complexe, les méthodes agiles sont beaucoup plus adaptées. L’utilisation des méthodes agiles permet de tester une idée et de voir rapidement les résultats.

Que comprend notre offre de gestion de projet ?

Si vous décidez d’externaliser le pilotage de vos projets informatiques, CONSERTI vous aide à réduire les risques liés aux développements informatiques et à gérer efficacement la réalisation de vos objectifs dans le respect des exigences de ressources, de coût, de qualité et de délai. Nous avons une grande expérience des méthodes de gestion de projet cycle en V mais aussi les méthodes agiles (Scrum, Kanban).

Nous pouvons intervenir de différentes manières :

Gestion de projets Cycle en V ou Waterfall

01.

Chef de projet

  • Analyse du besoin
  • Animation des ateliers
  • Rédaction du cahier des charges
  • Comitologie
  • Gestion du planning et des ressources
  • Suivi du projet

02.

Business Analyst

  • Interagir avec les parties prenantes
  • Cadrage et priorisation des besoins
  • Suivi des réalisations
  • Tests et validation des réalisations

Méthodes agiles (Scrum)

03.

Scrum master

  • Organiser le cérémonial agile (daily scrum, sprint planning, sprint review,  sprint retrospective)
  • Suivre le bon déroulement de la méthode Scrum
  • Accompagner l’équipe dans l’autogestion
  • Lever les obstacles et faciliter les échanges

04.

Product Owner

  • Définir et partager la vision du produit ou du service
  • Gérer le backlog du produit
  • Rédiger les Users stories
  • Aider l’équipe dans la mise en place de la démarche qualité
  • Gérer les échanges avec les parties prenantes

Conditions d’utilisation

Le nombre de jours de conseil et de support sont la somme des jours utilisées pour :

  • Analyse et cadrage des besoins
  • Animation d’ateliers & comités
  • rédaction de documents et dossiers
  • Analyse et résolution d’incidents
  • Réponse aux demandes

L’intervention ou la consultation facturable minimum sera de 1/2 jour.
Les jours de support sont du lundi au vendredi.